Parce qu’il y a quelques erreurs à ne pas commettre en matière de référencement mobile, Kabane vous offre ses conseils pour optimiser votre présence sur mobile et saisir de nouvelles opportunités pour votre entreprise.

L’année dernière, Google avertissait les professionnels du Web sur la nécessité de rendre leur site compatible avec la navigation mobile. Avec la deuxième partie de la mise à jour Mobilegeddon, cette année Google veut donner une poussée supplémentaire aux pages adaptées pour le mobile. Avec l’augmentation du nombre de recherches effectuées sur mobile, l’optimisation des appareils mobiles est devenue incontournable pour les entreprises qui veulent être vues rapidement par les mobinautes.

Recherche Vocale Google

 

Optimisez votre site pour qu’il soit « mobile friendly » :

Textes trop petits, liens trop rapprochés, chargements trop longs ou contenus mal adaptés à la taille de l’écran sont autant de déconvenues que la navigation sur mobile peut engendrer et ainsi faire fuir vos utilisateurs. Sur son blogue, Google donne certaines règles à respecter pour améliorer votre compatibilité mobile  :

  • Assurez-vous que la taille de votre contenu soit suffisamment grande pour que l’internaute n’ait pas à zoomer ou à dérouler la page. Veillez également à ce que la police de caractères soit lisible sur mobile.
  • Espacer les liens cliquables pour éviter les manipulation d’erreur.
  • Éviter les technologies qui gênent la navigation sur mobile, comme Flash.
  • Allier votre stratégie SEO à votre stratégie d'UX design : ou plus communément appelé le SXO.

Pour les moteurs de recherche, un site est considéré comme «mobile-friendly» lorsqu’il s’adapte à la taille de n’importe quel écran. Il ne s’agit pas de dupliquer votre site dans une version mobile, mais plutôt de le concevoir en conjuguant les exigences du Web classique et du mobile.

La solution, actuellement plébiscitée par Google pour rendre votre site compatible sur mobile est le Responsive Web Design même si, Google accepte également le Dynamic Serving et les URL distinctes. Quel que soit le type d’écran, le responsive design affiche un seul et même code qui s’adapte à la taille de l’écran et permet ainsi, aux internautes de partager et de créer plus facilement des liens vers votre contenu avec une URL unique.

Bonne nouvelle, pour savoir si votre site est bien optimisé pour les mobiles et surtout s’il correspond aux critères d’obtention du label «mobile-friendly», Google met à votre disposition un outil de test de compatibilité mobile et vu qu’on est sympathique on vous donne le lien.

 

Même sur mobile, le contenu est roi

N’oubliez pas que le contenu est toujours roi.

Même si le référencement mobile comporte quelques subtilités, on y retrouve les bases du référencement classique. Ainsi comme sur desktop, assurez-vous de la pertinence et de la qualité de votre contenu Web. Un visiteur doit toujours pouvoir retrouver le même contenu, qu’il visite votre site sur téléphone ou sur ordinateur. Ainsi, afin de ne pas frustrer vos visiteurs veillez à ce qu’il soit lisible sur mobile, car certains types de vidéo et de contenu tels que les médias sous licence ou les animations Flash ne sont pas compatibles avec les appareils mobiles. À ce sujet, voici les recommandations prodiguées par Google :

  • Privilégiez l’utilisation de balises HTML5 pour que vos animations soient plus visibles et fluides sur mobile.
  • Utilisez une intégration vidéo lisible par tous les appareils.
  • Mettez la transcription de la vidéo à disposition des internautes pour que votre site soit accessible aux utilisateurs de technologies de navigation assistée ou à ceux dont les navigateurs ne peuvent pas lire un format de vidéo propriétaire.

 

Soyez rapide : améliorer votre vitesse de chargement

Sur mobile, le chargement des pages Web peut être long. Pour résoudre ce problème, Google a lancé une nouvelle initiative appelée Accelerated Mobile Pages (AMP). Avec cette technologie, Google estime qu’une page se chargerait 4 fois plus vite et consommerait 8 fois moins de données par rapport à une page mobile classique ce qui permettrait d’améliorer votre expérience Web. D’un point de vue technique, une page AMP est une page HTML légère optimisée dont le code respecte un certain nombre de contraintes grâce auxquelles celle-ci se chargera rapidement. Attention vous devez cependant utiliser des services et des régies qui supportent cette technologie pour faire vos publicités et vos analyses de trafic.

Pour tester et améliorer la vitesse de chargement de vos pages, Google met à votre disposition l’outil Page Speed Insights.

 

Misez sur le local

Les recherches sur appareils mobiles et sur desktop peuvent être différentes. La consultation sur mobile est souvent liée au contexte temporel ou à la localisation géographique, ce qui est moins évidemment pour les recherches faites sur ordinateur. Sachez que de plus en plus de gens utilisent leurs appareils pendant leur magasinage en point de vente pour faire des recherches sur le produit qu’ils recherchent.

Ainsi nous vous recommandons de travailler votre positionnement en vous basant sur des expressions courtes, car les mobinautes effectuent leur recherche avec des expressions plus courtes que sur ordinateur. Privilégiez également les services de proximité qui ressortent mieux dans les résultats de recherche sur mobile. Pour cela vous devez :

 

Peaufiner l’ergonomie de votre site mobile

Afin de ne pas faire fuir vos internautes et de dégrader votre taux de rebond, qui sera pénalisé par Google, peaufinez l’ergonomie et le design de votre site sur mobile. Les conditions de recherche et la taille de l’écran ne permettent pas toujours une navigation optimale. Pour offrir une bonne expérience à vos utilisateurs, nous vous recommandons de limiter le recours aux interstitiels ou aux pop-up qui masquent une partie du contenu consulté par l’internaute. Pour favoriser votre indexation Google, privilégiez une simple bannière intégrée à votre contenu.

L’étape la plus importante du SEO mobile est de s’assurer que les robots de Google comprennent vos pages. Évitez donc les mauvaises redirections. Si vous avez des URL mobiles distinctes, pensez à rédiger chaque URL de votre site desktop vers l’URL mobile adéquate.

Pour conclure, n’oubliez pas que lorsque le référencement naturel de votre site traditionnel est bien optimisé, votre version mobile en profite également.

 

Marine Lucet