Comment construire une Kabane?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Kabane va fêter son 10e anniversaire cet été. 10 ans à bâtir un idéal — parfois à grands coups de marteaux sur le pouce, mais souvent avec de beaux 2×4 bien au niveau. Retour sur nos choix de construction.

Une charpente solide et légère

Notre plus grande fierté, c’est notre qualité de vie. Ça peut sembler cliché, mais ici, c’est vrai. On a monté Kabane pour y accueillir une famille, composée notamment de nombreux parents. Non seulement la conciliation travail-garderie-famille existe, mais pour nous, elle est une évidence.

Ici, le 9 à 5 (ou même le 8 à 4 pour certains) est religieusement respecté. Et puisque les exceptions doivent parfois confirmer la règle, il n’y a aucun stress à reprendre son temps. Ou à travailler de la maison. Ou à s’absenter pour un rendez-vous personnel. On est tous des adultes responsables, et respectés.

Les défis professionnels ne sont pas nécessairement moindres. Ils sont simplement différents. Le temps est condensé; l’erre d’aller est efficace sans être essoufflante. Les projets varient, défilent à bon rythme et veillent à ce que personne ne stagne. L’équilibre entre l’autonomie et le soutien des pairs nous stimule énormément.

 

Des piliers humains

Si Kabane repose sur cette qualité de vie, c’est parce que l’agence est remplie d’humains de qualité. On prend le temps de bien sélectionner chacun de nos employés pour entretenir une culture de colocation authentique et harmonieuse, sans moutons noirs ni loups assoiffés. Les gros égos, on préfère les laisser aux autres agences.

Cette philosophie se traduit même géographiquement : tout le monde partage un même espace, sur le même pied d’égalité. On peut tous avoir son mot à dire sur les projets des autres, et en même temps, chacun a le dernier mot dans son champ d’expertise. Chez nous, la hiérarchie sert surtout à déterminer qui va payer les lunchs d’équipe.

En parlant d’équipe, vous aurez deviné que la nôtre est soudée, sans rivalité (tant qu’on ne parle pas du but d’Alain Côté…). On s’envoie des GIFS jour après jour, on va camper en gang année après année. Parce qu’en 10 ans, on a compris une chose : un tout est meilleur (et bien plus le fun) que la somme des parties.

 

Entre le chalet et le manoir

Kabane n’est jamais terminée. On cherche encore de nouveaux maçons de tous azimuts. À Québec, Kabane se positionne comme la plus petite des grandes agences — et il y a encore beaucoup de place pour croître. À Montréal, le nouveau bureau a ouvert ses portes il y a maintenant plus d’un an — et le meilleur est à construire.

C’est grisant, non? Si vous voulez contribuer à bâtir une Kabane et aimez éviter les heures supplémentaires, l’aventure est pour vous. Consultez nos offres d’emploi, on a hâte de vous rencontrer!

P.S. On n’a pas parlé de nos mesures concrètes pour valoriser le transport en commun et l’exercice physique (merci entre autres à Will qui nous rappelle beau temps mauvais temps de faire nos étirements par GIF à 15 h tapantes).